Construction écologique et habitat durable

Accueil » Construction écologique et habitat durable
  • L’immobilier neuf est-il vraiment écologique ?

    On le sait, les problèmes environnementaux affectent l’ensemble des habitants de la planète et doivent être pris en compte dans chaque situation, au quotidien. Comme le prouve l’Accord de Paris entré en vigueur en 2016, la société sait maintenant qu’une refonte importante de ses différents secteurs économiques est nécessaire afin d’éviter l’accentuation des dommages écologiques. […]

  • Construction : comment isoler sa maison de façon naturelle ?

    Pour rendre une maison passive, ou en tout cas plus performante et écologique, il faut avant toute chose, optimiser l’isolation de la toiture, des murs et des parois vitrées. Pour cela, il existe des matériaux qui respectent plus ou moins l’environnement et des solutions naturelles. Pourquoi il est important de bien isoler sa maison ? Une […]

Tout ce qu’il faut savoir sur la maison écologique

Maison écologique et écoconstruction : de quoi s’agit-il ?

Lorsqu’il s’agit d’écologie, tout le monde peut apporter sa pierre à l’édifice. Une maxime parfaitement adaptée à la construction puisque de nombreux Français font, chaque année, le choix de bâtir un habitat durable. On parle alors d’éco-construction ou de construction durable.

Ces termes désignent toutes les méthodes mises au service d’un projet de construction, qui valorisent les économies d’énergie, le recours aux énergies renouvelables et visent la protection de l’environnement par l’emploi de matériaux plus respectueux et moins polluants. Une maison écologique est la garantie d’un habitat sain qui permet, en outre, de réduire ses dépenses énergétiques.

Quels sont les différents types de maisons écologiques ?

Il n’y a pas un seul type de maison écologique. En réalité, il existe plusieurs méthodes qui ont pour but de rendre une maison plus écologique grâce à la rénovation, ou dans le cadre d’un projet d’écoconstruction global. Toutes utilisent tout ou partie des matériaux de construction naturels : le bois, le chanvre, la paille, la brique, la terre crue, la terre cuite.

La maison BBC

On parle de label BBC pour bâtiment basse consommation. C’est la norme la plus courante en France actuellement. Elle fixe des limites de consommation d’énergie dans les domaines suivants : chauffage, climatisation, ventilation, production d’eau chaude et éclairage.

La maison bioclimatique

Elle s’inscrit dans une démarche haute qualité environnementale (HQE). Pour cela, la maison bioclimatique utilise le plus possible les ressources qui se trouvent dans son environnement ou à proximité. Les pièces de vie sont orientées au sud pour utiliser le soleil comme source chaleur naturelle et l’isolation est très performante grâce aux matériaux sélectionnés.

La maison passive et la maison positive

La maison passive adopte les codes de la maison bioclimatique. La production de chaleur des habitants, des appareils électroménagers et des équipements, de même que le soleil, suffisent à chauffer la maison qui est très bien isolée. Quant à la maison positive (on parle également de BEPOS pour bâtiment à énergie positive), elle produit plus d’énergie qu’elle n’en consomme. Ce surplus peut donc être revendu.

Quels sont les principaux constructeurs de maisons écologiques en France ?

Alors que l’écologie devient une préoccupation majeure, de nombreux promoteurs et constructeurs font le choix de construire des logements plus durables. C’est par exemple le cas de grands réseaux comme Nexity qui souhaite réduire de 22 % les émissions de CO₂ par m² livré à l’horizon 2030, MCA, Maisons France Confort, Mikit, ou encore Maisons Pierre. Il existe aussi des constructeurs moins connus comme Terra Bois, Smome, Nature et Logis, Natilia, qui proposent plusieurs modèles de constructions écologiques et en font même leur spécialité.

La maison de demain sera-t-elle écologique ?

Depuis plusieurs années, les maisons neuves doivent répondre aux exigences des normes thermiques et environnementales. Après la RT 2012, c’est désormais la RE 2020 qui sert de référence. Des normes de plus en plus exigeantes sur les performances et la consommation énergétique des maisons.

Côté immobilier ancien, les Gouvernements successifs font de la lutte contre les passoires thermiques (ces logements très énergivores), une priorité. Il ne sera par exemple bientôt plus possible de proposer à la location un logement ayant obtenu une note F ou G au DPE (diagnostic de performance énergétique). La clé ? La rénovation énergétique.

Dès lors, on peut imaginer la maison de demain. À l’heure du digital, celle-ci sera probablement entièrement connectée, mêlant technologie et écologie. Une maison parfaitement isolée où la seule chaleur produite par les équipements, les habitants et la lumière du soleil, fera office de chauffage. Une maison ouverte sur l’extérieur favorisant ainsi l’aération. Les matériaux choisis seront, sans nul doute, durables et recyclables, la maison sera autonome en énergie et le toit sera végétalisé.

Comment financer un bien immobilier écologique ?

Même s’il existe des aides de l’Etat destinées aux propriétaires (aides de l’Anah, prime énergie…), financer un projet immobilier prenant en compte des critères écologiques reste souvent une étape difficile à concrétiser, notamment dans un contexte d’inflation et de durcissement d’accès au crédit. C’est pourquoi, il reste utile de passer par un courtier spécialisé en prêt immobilier. “Attention toutefois à ce que l’agence de courtage soit bien immatriculée à l’ORIAS et dispose d’un réseau de partenaires bancaires implanté localement” nous explique Sébastien Lartigue d’Actwin Financements.