Finance et investissements éco responsables

Accueil » Finance et investissements éco responsables
  • Placer son argent en tenant compte de l’écologie : fonds verts ou fonds environnement ?

    Finance verte

    Investir pour le développement durable, c’est possible. Alors que l’écologie est au cœur des préoccupations dans les logements, les transports, les vêtements ou encore l’alimentation, investir de manière responsable est primordial pour allier placement financier et respect de l’environnement. Qu’est-ce qu’un fonds vert ? On parle de fonds verts ou de finance verte pour désigner […]

Tout savoir sur la finance et les investissements éco responsables

L’environnement et l’écologie concernent tous les domaines de la vie courante, personnelle et professionnelle. Si l’on pense en premier lieu au tri des déchets ou à réduire son empreinte carbone pour limiter notre impact sur la planète, l’heure est également à la finance verte.
En effet, il est primordial de bien réfléchir avant toute décision d’investissement, qu’importe le domaine. Réfléchir, pas uniquement en termes de rentabilité, de fiscalité ou de retour sur investissement, mais également sur l’impact environnemental d’une telle décision.
Le logement que j’achète est-il énergivore ? La société dans laquelle j’ai des parts prône-t-elle l’accessibilité ? La surface commerciale dans laquelle j’investis propose-t-elle des espaces de verdures ? Sont autant de questions qu’il faut se poser pour réaliser un investissement éthique.

L’investissement écologique

Vous souhaitez réaliser un investissement éco responsable ? Pour tout savoir sur la finance durable, il est important de se renseigner en amont sur les différents acteurs, les entreprises, les fonds d’investissements, les gestionnaires de portefeuilles ou les SCI (sociétés civiles immobilières) pour l’immobilier. Cela permet de connaître leur histoire et leurs projets.

Comment placer son argent de façon écologique et éthique ?

Un placement peut être plus ou moins sûr, qu’il s’inscrive dans une démarche éthique ou non.

Les banques et les assurances

Pour investir dans des projets à dominante sociale et écologique, il est possible de miser sur les livrets bancaires comme le livret de développement durable et solidaire, ainsi que sur l’assurance-vie et les OPC (organismes de placement collectif). L’argent placé sert alors à financer des entreprises ou des projets éthiques.

Le financement participatif

Si vous souhaitez investir plus directement, il est possible de participer aux levées de fonds d’entreprises sociales ayant des projets en faveur de l’environnement, du développement local et durable. Lita.co et Miimosa sont des exemples de plateformes dédiées au financement participatif de projets durables.

Les cercles d’investisseurs

Enfin, pourquoi ne pas rejoindre un club d’investisseurs écologistes ? Certains d’entre eux ont fait des petites entreprises locales et de l’épargne solidaire leur spécialité.

Qu’est-ce que l’investissement socialement responsable ?

Le ministère de l’économie définit l’investissement socialement responsable (ISR) comme la somme des démarches visant à prendre en compte des critères environnementaux, sociaux, éthiques et de gouvernance, dans les décisions liées à la gestion de portefeuilles et aux placements financiers.

Ces placements éthiques peuvent prendre la forme de fonds socialement responsables ou de développement durable, de fonds d’exclusion ou bien d’engagement actionnarial (également qualifié d’activisme actionnarial).
L’ISR tend à se développer à l’échelle internationale, car il permet de valoriser les sociétés performantes. Depuis 2006 et l’adoption par les Nations Unies des « principes pour l’investissement responsable » (PRI), les investisseurs qui adoptent une stratégie ESG (se dit de la finance environnementale, sociale et de gouvernance), disposent d’un véritable outil de référence.

Quelles sont les grandes tendances pour investir de façon durable ?

Investir son épargne de manière responsable consiste à prendre en compte des critères environnementaux, écologiques et sociaux dans la prise de décision, cela qu’il s’agisse d’investir dans l’immobilier, dans une entreprise ou en bourse.

Un investissement éco éthique dans le domaine de l’immobilier consiste, par exemple, à choisir un promoteur ou un constructeur de maisons écologiques, à opter pour une SCI tournée vers l’acquisition de biens rénovés durablement ou de plateformes logistiques pérennes. Le DPE (diagnostic de performance énergétique) est également un bon indicateur. Les logements ayant une classe énergétique A ou B sont considérés comme des logements performants, généralement bien isolés. Les logements étiquetés F ou G sont, au contraire, des passoires thermiques qu’il est alors possible d’acheter pour rénover. Il existe par ailleurs des fonds d’investissement immobilier dont certains sont labellisés ISR.

Investir durablement implique une vision à long terme. À l’heure où le Gouvernement souhaite limiter la bétonisation et l’artificialisation des sols, il faut toujours s’interroger sur le devenir des constructions et leur faculté à changer de destination.

Focus sur le placement vert du moment : les SCPI

Pour maximiser l’impact de son placement d’un point de vue écologique, il est souvent nécessaire de miser sur les investissements à long terme. L’immobilier et, par extension, une SCPI spécialisée en développement durable (sociétés civiles de placement immobilier ), sont donc logiquement plébiscités par les investisseurs ayant des valeurs environnementales bien ancrées.

Les SCPI “vertes” sont devenues en effet monnaie courante en France, proposant ainsi un large choix à tous celles et ceux qui souhaitent placer leur argent (SCPI PFO2, Pierre Capitale, SCPI Fair Invest…). Attention toutefois, toutes les offres ne se valent pas d’un point de vue efficacité écologique… Par exemple, si certaines SCPI vont concerner des projets dont l’objectif principal consiste à sortir de terre un immeuble répondant aux dernières normes énergétiques, d’autres vont aller plus loin en rénovant / réhabilitant des logements qui étaient devenus polluants, voire inhabitables.

Il faut donc bien se renseigner auprès d’un conseiller bancaire et faire le tri en réalisant de votre côté vos propres recherches sur des sites officiels et de confiance (site.ecologie.gouv.fr). À ce propos, le label ISR (Investissement Socialement Responsable) est un bon indice prouvant le sérieux d’une SCPI éco-responsable.