PLastique et ecologie
Accueil » DIY & astuces au quotidien » Astuces : comment réduire sa consommation de plastique au quotidien ?

Astuces : comment réduire sa consommation de plastique au quotidien ?


Le plastique : un problème de société

Selon la plateforme Oceaneye, la production de plastique était de 1,5 millions de tonnes en 1950, elle est désormais de 322 millions. 39 % de cette production termine ensuite dans les décharges de l’Union Européenne. Dans les pays occidentaux, la consommation de plastique est supérieure à 100 kg/hab/an.

Il faut dire que le plastique est partout, y compris dans des endroits où l’on ne l’attend pas. La consommation européenne est en majorité représentée par :

  • L’emballage : 40%,
  • La médecine et les loisirs : 26,4 %,
  • Le bâtiment : 20,5 %,
  • L’automobile : 8,3 %,
  • L’électronique et l’électricité : 5,4 %.

En cuisine : vivre sans plastique, c’est possible

Les emballages plastiques représentent plus d’un tiers de la production européenne totale. Dans la plupart des cas, leur durée de vie est très limitée, ils ne sont pas toujours bien recyclés et l’on peut s’interroger sur leur intérêt. Aussi, il est urgent de changer nos habitudes.

De plus en plus de petits commerces et de grandes surfaces, proposent des produits en vrac. Il est donc important de toujours avoir à portée de main des sacs réutilisables. Limiter les produits industriels suremballés ainsi que sa consommation de produits surgelés permet, en outre, de réduire drastiquement sa consommation de plastique en cuisine. De nombreux contenants peuvent également être réutilisés, soit pour stocker les aliments à la place des boîtes en plastique, soit pour du DIY (des cosmétiques maisons ou des produits lactofermentés par exemple).

Haro sur les chewing-gums

Dans la mesure du possible, limitez votre consommation de chewing-gums qui sont composés de dioxyde de titane, de gomme, d’arômes de synthèse, de colorants, de conservateurs et d’édulcorant. La gomme n’étant rien de moins que des dérivés de pétrole qui est l’ingrédient de base du plastique.

On l’oublie souvent, mais les chewing-gums sont fabriqués à partir de dérivés de pétrole

En déplacement, pensez zéro déchet

Enfin, n’oubliez pas d’utiliser vos propres couverts ainsi que des pailles en inox réutilisables, en lieu et place des couverts et pailles en plastique, donc jetables. Quant aux bouteilles d’eau, la mode des gourdes est tout à fait profitable à l’environnement. À la maison, privilégiez l’eau du robinet, quitte à utiliser des filtres à charbon ou des billes en céramique.

Privilégier les couverts en inox lors des déplacements permet de réduire sa consommation de plastique

Quelles initiatives pour encourager la réduction des plastiques ?

De nombreux Etats prennent chaque année des mesures pour encourager la baisse de la production de plastique. En Europe, les sacs plastiques à usage unique sont, par exemple, interdits depuis 2021. Les confettis sont en outre supprimés des points de vente depuis le 1er janvier 2021, de même que « les couverts jetables, les pailles, les touillettes de café, les couvercles de boissons, les piques à steak, les tiges pour ballons en plastique à usage unique, comme pour les boîtes à polystyrène expansé des kebab », rappelait Les Echos dans un article de 2020.

La loi anti-gaspillage et ses objectifs, affichés pour 2040, prévoit d’autres mesures, comme la fin des suremballages des fruits et légumes frais de moins de 1,5 kg à compter de 2022. Le suremballage interdit concernera aussi bientôt les journaux et prospectus. Enfin, terminés les sachets de thé non-biodégradables et les jouets en plastique dans les fast-foods.

En savoir plus


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.