L’impact de l’économie collaborative sur l’écologie

Consommation-durable-commerce-tendances-exemples-F

L’économie collaborative rassemble l’ensemble des initiatives de consommation qui permettent de vendre, louer, troquer, échanger ou donner entre particuliers.
Facilité par l’émergence des technologies numériques qui permettent de connecter plus facilement les gens et par la crise économique qui a entrainé une réduction du pouvoir d’achat, cette nouvelle manière de commercer se développe de plus en plus autour de projets permettant souvent d’éviter de nombreux gaspillages de matières premières.

L’économie collaborative permet de réduire le gaspillage

De nombreux systèmes de consommation collaborative sont tournés vers la redistribution des produits par des particuliers n’en n’ayant plus l’usage. Elle entraîne une redéfinition de notre manière de consommer, plus poussée vers l’utilisation des produits que par leur possession matérielle.

Cette nouvelle manière de voir le produit permet de prolonger leur existence et réduit donc fortement le gaspillage de matières premières lié à la création de nouveaux produits.

Mais aussi la diffusion de CO2

Certains modèles issus de la consommation collaborative sont tournés vers le partage de véhicules ou de trajets et permettent donc une forte réduction des émissions de co2.

Ainsi par exemple la société Fretbay.com met en relation sur leur site web des particuliers cherchant à déménager ou à faire transporter un objet avec des transporteurs professionnels rentrants à vide après une livraison.
Ce système permet aux particuliers de se faire livrer à des prix très intéressants, mais également de limiter le nombre de trajets à vide que font généralement les livreurs après une livraison pour retourner à leur point de départ.